Salon du livre antifasciste et manifestation du 16 avril

Actuellement, dans la suite de ce qui se passe depuis quelques années, nous voyons se développer les discours et les actes d’extrême-droite, qui portent des comportements racistes, xénophobes, réactionnaires, sexistes, autoritaires et de remise en cause de nos droits et de nos libertés.

Ces discours et ces actes sont portés par les organisations d’extrême-droite, mais sont aussi relayés au-delà de leurs rangs par d’autres partis, par des responsables publics, par des médias, par des candidat-e-s à divers élections.

A chaque fois, il faut s’y opposer fermement et faire reculer l’intolérance, la haine, l’injustice.

C’est pourquoi Solidaires, fidèle à ses valeurs syndicales, relaie et participe à différentes initiatives pour s’opposer, à titre syndical et en plein indépendance par rapport à tout agenda politique, à l’extrême-droite et à ses idées. Cela nous concerne tous

 Dimanche 9 avril, de 11h à 22h, a lieu un salon du livre antifasciste

à Montreuil, à la Parole Errante

9 rue François Debergue (métro Croix-de-Chavaux, ligne 9)

Co-organisé par VISA (association intersyndicale de lutte contre l’extrême-droite dont fait parti Solidaires) et plusieurs organisations syndicales dont Solidaires. Vous trouverez ci-joint le tract d’annonce et le programme de ce salon du livre. Merci de relayer cela largement. Il y a une projection de film dès le samedi 8 avril au soir toujours à Montreuil.

Cette initiative fait partie des actions prévues dans le cadre de l’appel « Pour l’unité syndicale face à l’extrême droite », lancée par VISA et dont notre UL est signataire. Vous pouvez le retrouver ici : Appel de VISA « Pour l’unité syndicale face à l’extrême droite »

Dimanche 16 avril manifestation

14h rdv station de métro 4 chemins à Aubervilliers

contre la tenue, le lendemain lundi 17 avril,

d’une réunion publique du FN au Zénith de Paris.

Pour clôturer cette campagne électorale nauséabonde et surréaliste, le Front National fait son meeting parisien le lundi 17 avril au Zénith. Le programme du FN n’est qu’une aggravation de ce que nous subissons déjà actuellement. Il ne s’agit que de restrictions des droits et libertés de chacun-e-s : Remise en cause des droits sociaux, des droits des travailleur-ses, des femmes, des immigré-e-s; Banalisation et amplification de l’état d’urgence, du racisme et de l’islamophobie.

 Programme Salon du livre antifasciste